A la découverte de ….LA CÔTE D’AZUR

LA CÔTE D’AZUR

1)Situation géographique

La Côte d’Azur est la partie orientale du littoral méditerranéen, incluant la Principauté de Monaco.

N’étant pas une division administrative de la France, ses limites ne sont pas très nettes, surtout dans la partie ouest.

Certains disent que la Côte d’Azur commence à Cassis, d’autres à Bandol, Hyères ou Saint-Tropez.

Quelle que soit la ville où elle commence, elle finit à la frontière italienne.

Ce qui est sûr, c’est que le climat est très doux, ensoleillé avec des gels quasi inexistants. En août,le température ne descend pas sous les 24 degrés.

2)Historique

Elle est née voici plus d’un siècle à l’initiative de richissimes anglais en mal d’exotisme et de soleil. On ne peut donc pas parler d’ “histoire” de la Côte d’Azur.

Elle fut d’abord, l’hiver, l’étape obligée de la mondanité avant de devenir “l’été”, la destination de jeunes artistes américains.

Le climat étant ensoleillé pour soigner les convalescents ou les personnes à la santé fragile, les premiers à venir furent les Anglais fortunés. Il leur fallait 15 jours pour relier Calais à Nice en diligence !

Formant la colonie étrangère la plus importante installée à Nice, les Anglais en font le rendez-vous incontournable de la haute société, endroit où il fait bon se montrer pendant l’hiver lors de divertissements sur la célèbre promenade en front de mer.

Plus tard, ne voulant pas être en reste, artistes, écrivains, architectes, aristocrates français ou russes sont nombreux à s’installer dans la région.

L’arrivée du chemin de fer en 1814 favorise l’affluence. Pour accueillir ces hivernants,on trace de larges avenues avec palaces pour têtes couronnées, hommes d’affaires ou artistes. De 48000 habitants en 1860, Nice passe à 150 000 à la veille de la Grande Guerre.

Suite à l’interdiction de pénétrer dans Nice, alors propriété d’un monarque serbe, Cannes prit le relais.

Un britannique fortuné, conquis par le site de Cannes, incite de nombreux compatriotes à s’y installer.

Demeures somptueuses, villas Renaissance à l’Italienne, manoirs écossais fleurissent.

La promenade de La Croisette est crée lelong de la plage pour imiter la Promenade des Anglais à Nice.

Hyères et Menton deviennent des villes de cure pour soigner diabète, anémie, arthrite ou tuberculose.

Monte-Carlo et Juan-les-Pins attirent les grandes fortunes dans leurs casinos.

Les américains découvrent ensuite ce littoral; puis dans les années 30, la mode du bronzage et des bains de mer, l’obligation de se « montrer » quand on est artiste, voient arriver le tourisme de masse qui augmentera plus tard avec l’arrivée des congés payés.

Actuellement, pour tout le monde, la Côte d’Azur est synonyme de vacances estivales, de baignade, de soleil assuré.

 la promenade des Anglais

4)Paysages

Lorsqu’on parle de Côte d’Azur, on pense tout de suite aux plages plus belles les unes que les autres.

Il ne faudrait pas oublier l’arrière-pays avec ses villages perchés (Eze..) avec vue imprenable sur la mer, ses maisons en pierres, colorées d’ocre rouge ou rose, ses cabanons, mas ou bastides.

Palmiers, bougainvillées, plumbagos, agaves, tuyas, mimosas, lauriers…poussent à profusion dans les jardins luxuriants où se mêlent espèces méditerranéennes et subtropicales formant un véritable paradis.

5)Economie

Vous l’aurez compris, le tourisme constitue le moteur essentiel du développement de la Côte d’Azur.

Vacances balnéaires, sports nautiques, croisières, tourisme vert… complètent une palette diversifiée génératrice d’emplois et de revenus.

Entre mer et montagne, c’est la 1ère destination touristique de France devant Paris.

40% des visiteurs sont des étrangers (Italiens, Anglais, Allemands, Américains, Chinois, Russes…) .

Seul bémol,les prix sont très élevés et ne sont pas toujours accessibles aux familles modestes.

L’horticulture et la viticulture sont les piliers de l’économie agricole.

Grâce à un climat hivernal doux,la culture des fleurs (roses, tulipes, mimosas, pivoines, anémones…) génère 40% de la richesse agricole.

La viticulture se démarque avec la production de vins rosés.

Miel, olives, figues, plantes à parfum, arbres fruitiers complètent la diversification de l’agriculture.

6)Distractions

La période estivale est bien sûr la plus propice à toute manifestation sportive ou culturelle.

Parmi les plus connues, citons :

-le Carnaval de Nice avec sa parade de chars,batailles de fleurs,

-feux d’artifice

-la fête du citron à Menton

-le festival de Cannes ( cinéma)

-les fêtes agricoles *fête de la châtaigne

-fête de l’olivier

-fête de la figue

-fête du raisin

-fête de la rose et du jasmin

-fête des violettes

-fêtes de Noël ( marchés, foires, vie pastorale, messes de minuit )

-joutes nautiques

-concerts (jazz,musique classique,opéras..)

-fête de la transhumance

-Grand Prix de Monaco ( Formule 1)

-Tournoi de Monte-Carlo ( Tennis )

 

Jeff

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *