Le nouveau site toujours en construction mais existe déjà…

Je vous y emmène…https://store.go4french.com/

Vous pouvez dores et déjà consulter mes cours sur la page ci-dessus.

Et si vous voulez de plus amples renseignements, allez sur la page contact de ce nouveau site et vous aurez l’adresse email pour pouvoir me contacter.

Alors à bientôt 🙂

Bientôt sur go4french.com

Je suis très excité par ce nouveau projet qui arrivera très bientôt sur ce site : mes propres cours en ligne.

Je planche sur ce projet depuis quelques mois! Comme je m’occupe moi-même de ce projet et que je suis un utilisateur lambda d’internet, ça prend du temps pour tout comprendre, tout analyser et tout créer! Mais j’y arrive ! “Petit à petit, l’oiseau fait son nid” et “Rome ne s’est pas faite en un jour” …alors encore un peu de patience… 🙂

Les expressions

Bonjour à tous !

Voici quelques expressions utiles et utilisées en France, dans la vie quotidienne, avec le mot “mouche” (a fly).

“quelle mouche l’a piqué” : ( which fly stung him)

Expression utilisée pour quelqu’un qui a un changement de comportement radical et/ou brusque. Quelqu’un qui a pris une décision inhabituelle et trop rapide qui paraît un peu étrange pour l’entourage.

“il a eu un comportement un peu bizarre. Je me demande quelle mouche l’a piqué.”

 

“faire mouche” :

Expression voulant dire que nous avons réussi à atteindre ce que l’on voulait atteindre.

“Je pense que ce que je lui ai dit a fait mouche et il a enfin compris”.  ( I think what I said had the effect I was expecting and he finally understood).

 

“prendre la mouche” :

Se mettre en colère.

“J’ai eu une discussion avec ma mère ce matin, ça ne s’est pas bien passé et elle a pris la mouche.”

 

la moins utilisée :

 

“une fine mouche” :  (a thin fly)

une personne rusée, maline. (cunning)

Vieille expression qui a été utilisée pour désigner un espion ou un menteur dans le vieux français.

La mouche est une animal insaisissable, que l’on peut difficilement attraper.

Un monument …LE CHÂTEAU DE VERSAILLES

Si les châteaux de la Loire font partie du patrimoine historique français, le château de Versailles mérite lui aussi une attention particulière.

Modeste relais de chasse au temps de Louis XIII, son fils Louis XIV voyageait avec sa Cour du Louvre aux Tuileries, de Fontainebleau à Saint-Germain.

Soucieux de gloire, il lui fallut toutefois une résidence somptueuse pour éclipser les plus fastueuses de son temps.

Colbert lui proposa d’améliorer Le Louvre, mais Louis XIV préférait beaucoup plus grand ! Son choix se porta sur Versailles alors simple demeure.

Au prix de considérables travaux, d’agrandissements successifs, Versailles fut enfin la demeure digne de la gloire et de l’orgueil de son propriétaire !

Des architectes aux peintres, des maçons aux jardiniers, des menuisiers aux plombiers….36 000 ouvriers y travaillèrent.

Pouvant accueillir tous les personnages importants, Louis XIV pouvait ainsi les dominer en leur offrant logement nourriture et distractions. La noblesse était ainsi « domestiquée », soumise au Roi. Bon calcul !

Passons à la visite des lieux :

Versailles comprend 3 parties : le château, le jardin, le parc

LE CHÂTEAU

Pour arriver au château, il faut traverser la Place d’Armes, fermée par 2 constructions en fer à cheval, les Ecuries royales.

Passée cette place, voilà le château et ses nombreux édifices comprenant 2300 pièces !

A l’intérieur, au centre, se trouvent le grand appartement du Roi, ceux des princes, celui de la Reine, la Chapelle.

La Galerie des Glaces, véritable joyau de 73 m de long et 10 m de haut, avec scènes de victoires, son mobilier d’argent, sa clarté due aux 357 miroirs, relie l’appartement du Roi à celui de la Reine.

LE JARDIN

Il servait à de grands divertissements (fêtes aquatiques par ex). De nombreux bassins, canaux, parterres d’eau ornés de statues, pelouses rases et bien taillées, en faisaient un véritable paradis.

Louis XIV faisait quotidiennement sa « promenade » le matin entre hommes, le soir avec les femmes.

Accompagner le Roi était un grand honneur.

LE PARC

Sa superficie immense (11 000 ha à l’époque de Louis XIV) était à la mesure de la puissance que voulait montrer notre monarque. Pour exemple, Chambord qui était jusque là le plus grand n’était que de 5 500 ha !

Dans les espaces boisés, le Roi venait chasser. 300 à 400 pièces de gibier étaient abattues quotidiennement.

Le grand canal en forme de croix ( 600 m sur 400 m ) servait aux joutes nautiques. Lorsqu’il était gelé en hiver, il était utilisé comme patinoire.

2 résidences de campagne, le Petit Trianon et le Grand Trianon étaient surtout utilisées par la Reine et les courtisans.

Une journée à Versailles :

Théâtre (Molière,Racine), musique (Lully ), danse, promenades en plein air, jeu de paume ou de mail ( ancêtres du tennis et du golf ), réceptions ordinaires ou extra-ordinaires…occupaient non seulement le Roi mais aussi la Cour plus ou moins désœuvrée.

Même les faits les plus ordinaires (se lever, s’habiller, prier, manger…) se déroulent « en public » afin de magnifier la puissance royale.

Il faut que chaque courtisan connaisse le moment et le lieu où le Roi doit se rendre pour « faire sa Cour ou  servir ».

Le château fut occupé ensuite par Louis XV et Louis XVI jusqu’à ..la Révolution française !

Plus de 3 000 000 de touristes visitent chaque année ce lieu situé non loin de Paris.

Et si c’était votre tour ?

Pour aller plus loin

http://www.chateauversailles.fr/

 

Jeff

Expression(s) de la semaine

Bonjour tout le monde !

 

Voici l’expression utile et utilisée de la semaine :

“mettre de l’eau dans son vin ”

 

Définition :

Se modérer, savoir faire des compromis.

“J’ai moins de problème avec mon patron car il a su mettre de l’eau dans son vin”

Comment apprendre à parler une langue

Récemment je regardais différentes vidéos de polyglottes sur Youtube. Une m’a particulièrement attiré par sa simplicité et c’est pour cette raison que j’avais envie d’écrire cet article aujourd’hui. Cette vidéo a été faite par Steve Kaufmann qui est un hyper-polyglotte, c’est-à-dire qu’il peut parler à peu près 20 langues à différents niveaux. Impressionnant !

https://www.youtube.com/watch?v=mXqFD2bWHxU&t=285s

Sur internet, il y a énormément de conseils pour apprendre une langue et très souvent de très bonnes qualités. Nous pouvons suivre de nombreux polyglottes qui ont l’expérience de l’apprentissage des langues. Ils peuvent vraiment prodiguer de vrais conseils pratiques pour s’exposer à une langue et avec l’outil internet, tout devient de plus en plus facile et gratuit!

Quand je suis venu en Irlande il y a 20 ans déjà, mon anglais était très très limité car je n’avais pas la motivation, la passion et même la nécessité d’apprendre une langue lorsque j’étais à l’école.

Soyons honnêtes, nous devons avoir une sacré dose de patience, de persévérance et de motivation pour pouvoir accomplir le miracle de parler couramment une langue quand nous ne vivons pas dans le pays.

Alors comment faire? Je pense que cette vidéo en anglais vous apporte cette méthode simple que nous devons respecter.

Chaque enseignant a ses propres méthodes et son propre programme pour faire avancer ses élèves. En découvrant cette vidéo, je me rends compte que c’est aussi quasiment la mienne et elle est très simple et nous devons la respecter si nous voulons progresser rapidement.

Voici donc un parallèle de cette vidéo et de ma façon de faire.

Dans la vidéo, Steve Kaufmann aime, dans un premier temps, lire une méthode comme assimil avec des dialogues et s’habitue aux sons et aux différents points grammaticaux. Il étudie naturellement le vocabulaire qui lui est présenté à travers les dialogues puis quand il a assez de connaissance de la langue, commence à parler avec un professeur.

La mienne est assez similaire :

D’abord, j’expose les élèves à la grammaire essentielle et en premier lieu les verbes. Le présent, le passé puis le futur proche. Les autres temps viendront au fur et à mesure. L’objectif est de comprendre rapidement à faire une phrase. Puis, à travers des paragraphes que nous créons ensemble, d’autres points de grammaire sont extraits et expliqués. Et finalement, après 6 ou 7 classes, nous commençons à parler et les élèves sont corrigés.

Le plus difficile dans l’enseignement d’une langue est parfois le manque de motivation ou d’implication des étudiants. Je le comprends tout à fait car très souvent, on a l’impression qu’apprendre une langue est une chose insurmontable surtout quand on ne vit pas dans le pays !

Je voudrais faire référence à un site internet qui s’appelle Effective Language Learning : 

https://www.effectivelanguagelearning.com/language-guide/language-difficulty

Dans ce site internet, j’ai lu l’article ci-dessus qui essaie d’évaluer le nombre d’heures d’apprentissage d’une langue pour un anglophone. On peut voir que nous pouvons apprendre une langue, comme le français, en 600 heures et 24 semaines. Faites le calcul… ça fait donc 25 heures par semaine. Je ne peux pas le faire et vous? 25 heures m’a l’air inatteignable. Certains pourront le faire mais quand la vie suit son cours, c’est très difficile de pouvoir étudier dans un laps de temps aussi restreint que celui-ci.

Mais si je fais référence à ce site internet, c’est pour mettre en évidence l’implication qui doit être mise en place pour pouvoir atteindre son objectif. Même si je comprends la difficulté de trouver le temps d’étudier, un petit peu de temps tous les jours ne serait pas un gros problème pour nos emplois du temps bien chargés. 10 minutes pour réviser son vocabulaire, apprendre de ses erreurs et/ou travailler sur une vidéo courte sur youtube seraient des habitudes très importantes et simples pour se motiver et progresser rapidement!

Alors au boulot !!!

Expression(s) de la semaine

Bonjour,

 

Voici l’expression utile et utilisée  de la semaine

Expression :

Raconter des salades

Définition :

raconter des histoires, des mensonges, mentir.

“Il raconte toujours des salades”

 

Comme vous pouvez le voir encore une fois, la nourriture prend une place très importante dans notre culture et notre vocabulaire!

Les Expressions avec le verbe TOMBER

Voici les expressions utiles et très utilisées avec le verbe TOMBER! Il n’y a pas tout mais ces expressions seront très utiles pour bien vous exprimer en France ou dans un pays francophone.

laisser tomber = abandonner  
tomber à la renverse, tomber de haut, tomber de la lune = être abasourdi, être vraiment très étonné
tomber à l’eau  = échouer  
tomber amoureux  
        
tomber à pic, tomber à point nommé   = arriver au bon moment
tomber bas  = échouer lamentablement   
tomber dans le panneau  = se faire avoir, se faire piéger  
tomber dans les oubliettes  = oublier totalement une chose
  
tomber dans les pommes = s’évanouir  
tomber des cordes  = pleuvoir  
tomber du ciel  = quand quelque chose arrive un peu par hasard  
tomber la veste = enlever sa veste, son manteau  
tomber malade    
 
tomber sur un os  = rencontrer une difficulté importante