Origine de certaines expressions françaises : deuxième partie

 

Origine de certaines expressions françaises

 

1) Un froid de canard

 

Le froid est propice à la chasse au canard, vous diront les chasseurs. En France, la chasse au canard n’est ouverte qu’en automne et en hiver.
Dès qu’il  fait “un froid de canard”, les chasseurs peuvent donc se préparer pour aller tirer sur ces volatiles, d’où aussi l’expression “canarder”.

 

2) Avec le mot “cochon”

 

– Avoir un caractère de cochon : avoir mauvais caractère,
– un tour de cochon : faire une mauvaise action envers quelqu’un,
– écrire comme un cochon : écrire très mal.
Le cochon paraît donc être un pauvre animal à qui  l’on attribue les pires défauts!

 

3) Avec le mot “huile”

 

 
Pour les moteurs et les rouages des machines, il est nécessaire de mettre de l’huile pour leur bon fonctionnement. L’expression “ça baigne dans l’huile” signifie donc que “tout va très bien”
 

 

4) Bête comme un âne

 

Encore un animal qui a mauvaise réputation!
L’âne mange du foin..et encore du foin! Il est donc têtu et peu intelligent. Il n’y a pas si longtemps,à l’école,on mettait un bonnet avec des oreilles d’âne sur la tête des cancres!.
Être bête comme un âne” peut donc qualifier quelqu’un de peu intelligent.

 

5) Trempé comme une soupe

 

Cette expression déjà rencontrée précédemment vient du XVIIIème siècle. On faisait tremper un morceau de pain dans un bouillon pour rendre la soupe plus consistante. “Être trempé comme une soupe” signifie donc “être mouillé” par la pluie comme l’était la tranche de pain dans le bouillon.

 

Jeff

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *