Une personnalité…Vivian Maier

Ayant un attrait récent pour la photographie.  “Récent”, n’est peut-être pas le bon mot. J’ai toujours eu envie de me mettre à la photographie mais ma motivation pour apprendre plus a vraiment démarré il y a quelques petits mois seulement.

J’ai donc commencé à me documenter sur le sujet, les techniques, les appareils photo, les artistes etc… Une ou deux fois par an, je me prends de passion pour un sujet, je me documente et j’apprends, j’apprends, j’apprends.  Je ne cherche pas les sujets à étudier, les sujets viennent à moi! La motivation pour l’apprentissage reste pendant quelques mois et c’est un moment précieux pour moi car j’ai une envie naturelle d’étudier sans me forcer.

C’est pour ça qu’aujourd’hui, j’ai envie de vous faire partager mon coup de coeur pour une artiste au destin “Van Goghtesque”… je m’explique…

Vivian Maier était une nounou durant toute sa vie et principalement à Chicago, aux États-Unis. Mais une nounou un peu particulière, une nounou avec un appareil photo accroché à son cou à chaque sortie avec ou sans enfant.

Vivian Maier gardait cette activité très  secrète pour une raison méconnue, si bien que, même ses amis les plus proches n’étaient pas au courant de cette passion.

En 2007, Vivian Maier est en difficultés financières et ne peut éviter une vente aux enchères pour éponger ses impayés à l’encontre d’un garde-meubles où  elle garde certaines affaires.

Un agent immobilier, du nom de John Maloof, se porte acquéreur de nombreuses caisses de pellicules photos (plus de 100 000 négatifs). Il découvre le talent exceptionnel de cette photographe de rue, la qualité de ces clichés est fabuleuse, la composition magique et j’en passe.  Si vous aimez la photographie de rue, Vivian Maier est incontournable!

John Maloof part à sa recherche et la trouve enfin mais Vivian décède quelques jours auparavant, un soir d’avril 2009. Elle ne sera jamais témoin de sa renommée internationale.  Elle fut donc comme un certain peintre, une artiste reconnue post mortem.

Pourquoi avoir écrit un article sur une américaine? Allez-vous me dire. Et bien parce que Vivian a vécu en France dans sa jeunesse et était francophone. Voilà!😁

Ben

 Je vous encourage vivement à chercher, gratter, fouiller dans la vie et l’oeuvre de Vivian. Mais bon, je vous facilite un peu les choses avec les deux liens ci-dessous.😁

Qu’en pensez-vous? Faites-moi part de vos avis et critiques sur son travail :

www.association-vivian-maier-et-le-champsaur.fr

www.vivianmaier.com

 

 

Pourquoi j’aime……Léonard COHEN

 

 

Passionné de musique, du classique à la variété, de Jean-Sébastien BACH à Elton JOHN…j’aime connaître le répertoire des uns et des autres afin de me faire une idée sur leur talent.
Chez les chanteurs de variété, j’apprécie tout particulièrement les auteurs-compositeurs-interprètes, non pas que je dénigre ceux qui ne composent pas (certains ont une très belle voix!) mais je trouve les premiers plus vrais, plus sincères, plus crédibles. Il est vrai que, en plus de la mélodie, j’accorde une importance assez grande au texte. J’aime aussi entendre, voir les artistes sur scène. C’est là qu’on peut à mon avis les juger plus que dans une émission télévisée.
Un artiste qui m’a profondément marqué sur scène était Jacques BREL. Je vous en parlerai peut-être plus tard.
Si je vous raconte ceci, c’est que j’ai fait la découverte d’un chanteur dont je ne connaissais que le nom et qui m’a profondément marqué: il s’agit de Léonard COHEN.

 

Permettez-moi de situer cette rencontre à travers ma famille et plus particulièrement grâce à un de mes enfants Ben.
Quand il était lycéen, il avait créé avec quelques amis, un groupe. Il en était le batteur mais aussi le chanteur. U 2, les Rollings Stones et quelques autres… faisaient partie de leur répertoire.
Un jour, je ne me rappelle plus exactement à quelle occasion, j’ai entendu Ben chanter “Hallelujah” de Léonard Cohen. Cette chanson, interprétée par de nombreux artistes dont Jeff Buckley a servi de musique pour le film SHREK et de nombreuses chorales l’ont dans leur répertoire.
Mon fils la chantait merveilleusement bien. Comme je vous le disais , j’aime les auteurs-compositeurs. Ne connaissant rien de Léonard Cohen, j’ai voulu en savoir plus sur lui.
Tous les CDs de ce chanteur se trouvaient dans la médiathèque de ma ville. Je les ai écoutés et à chaque fois mon impression était la même, j’aimais ce chanteur mais sans savoir exactement pourquoi.
– Etait-il un chanteur à la voix extraordinaire? réponse : NON, bien que la tessiture très grave de sa voix ne pouvait pas me laisser indifférent.
– Etait-il un compositeur extraordinaire? réponse : NON, quelques accords suffisent dans ses chansons assez simples musicalement parlant.
– Etait-il alors un auteur doué pour les mots, les textes, les idées? Pour moi réponse : NON, car mes connaissances en anglais ne me permettaient pas de tout comprendre.
Pourtant, malgré ces 3 “NON”, j’étais fasciné par cet artiste.
J’ai donc essayé d’en savoir plus encore.
Pourquoi tant de simplicité, d’impression de calme, de repos dans ses chansons?
Dernièrement, sachant l’intérêt que je portais à Léonard Cohen, Ben m’a offert un DVD le concernant et un recueil de ses poésies.
Je n’ai pas été surpris d’apprendre que Léonard Cohen avait été pendant quelques années se retirer dans un monastère bouddhiste en Californie.

Tout est alors devenu plus simple pour moi. Même si les traductions en français doivent dénaturer un peu ses textes, j’ai compris la façon d’écrire et de composer de cet artiste.
J’ai compris aussi pourquoi il avait été nominé pour l’attribution du Prix Nobel de Littérature (récompense prestigieuse emportée en 2016 par un autre chanteur : Bob Dylan!).
En conclusion, j’aime Léonard Cohen; il n’y a pas d’explication rationnelle! Quand je suis chez moi, seul de préférence, je m’assieds dans mon fauteuil, je ferme les yeux et je l’écoute. Je suis alors relaxé, je me sens bien…je suis ZEN!

 

Jeff

 

 

Pour aller plus loin !

http://www.leonardcohensite.com/